Compétences

Au regard de la validation des acquis, les compétences délimitent le champ d’action des professionnels d’un métier défini. Elles sont regroupées en domaines de l’exercice professionnel qui font appel à des connaissances, des savoirs réglementaires, des procédures, des techniques. Chaque domaine spécifique recouvre un aspect de l’exercice du métier.

L’ensemble des compétences attribuées à ce métier est lisible dans un référentiel.
Les compétences désignent donc les attributions dévolues aux professionnels exerçant ce métier.


Sur un autre plan à ne pas confondre avec le précédent, la compétence se réfère plutôt à la qualité du geste professionnel : c’est ‘savoir mobiliser ses savoirs, savoir-faire, savoir être dans une situation donnée.’
Comme l’écrit Sandra MICHEL, cette compétence-là est faite de « savoirs et savoir-faire utiles, utilisables, utilisés, complétés par des capacités relationnelles et comportementales permettant de résoudre efficacement des problèmes, de façon reproductible et vérifiée, dans une situation donnée, de manière à répondre aux exigences d’une organisation. »

La compétence n’existe pas en tant que telle ; elle est composite (la situation professionnelle, le sujet, sa formation) et s’exprime dans un contexte. Il est donc difficile de ‘mobiliser ses compétences’ car la compétence, c’est la mobilisation.


Sandra MICHEL, Sens et contresens des bilans de compétences, Éditions Liaisons, 1993