Codes de déontologie

Les fonctions d’accompagnement pour les métiers de la formation et des transitions professionnelles supposent à la fois technicité et expérience quel que soit l’objectif de la personne accompagnée. C’est un premier point fondamental : le visiteur trouvera dans les pages de ce site les éléments du parcours professionnel qui ont formé Lorette Pierret et qui garantissent aujourd’hui son savoir-faire reconnu.

En tant qu’activité professionnelle centrée sur les besoins et attentes d’une personne (ou d’un groupe), chaque forme d’accompagnement se fonde sur le respect de l’individualité et de la singularité de chacun. Se mettre d’accord sur les termes, s’assurer de la compréhension commune des étapes et des enjeux, fixer ensemble les objectifs, tenir compte du rythme et des besoins de la personne accompagnée constituent des principes de base. Ils définissent le cadre du travail proposé.

La parole de la personne accompagnée constitue toujours la matière du travail entrepris. Ce qui se dit au cours des entretiens et des séances de travail reste circonscrit aux personnes en présence et à l’objet du travail entrepris.
Dans toute forme d’accompagnement, la personne apporte le contenu ; l’accompagnateur est le garant du processus de travail et de son déroulement dans les meilleures conditions.

Lorette Pierret souscrit à la déontologie affichée par les organismes et associations professionnelles* qui fédèrent certains acteurs.


* Charte des services de l'État pour l'accompagnement des candidats à la VAE
* Code de déontologie de la Chambre Syndicale des Centres de Bilan de Compétences
* La déclaration du coach professionnel